PIERROT


PIERROT
PIERROT

PIERR

Personnage de la commedia dell’arte, le plus souvent jeune valet rêveur et poétique. Amant malheureux de Colombine, il est en butte aux facéties des autres personnages. Son costume comprend une veste blanche, à gros boutons sur le devant, une fraise, un pantalon flottant et un chapeau avec un flot de rubans. Il joue sans masque, la figure enfarinée.

Le «Pedrolino» italien devint plus tard très populaire dans les pantomimes françaises, sous l’apparence du naïf et émouvant Pierrot. Pendant vingt ans, le célèbre mime Jean-Baptiste Gaspard Deburau joua au théâtre des Funambules un Pierrot pathétique dont Jean-Louis Barrault a repris le rôle dans le film de Carné Les Enfants du Paradis . L’opéra de Ruggiero Leoncavallo, Paillasse (I Pagliacci , 1892), a pour héros un clown qui reprend le type de Pierrot.

pierrot [ pjero ] n. m.
• 1678; dimin. de Pierre, prénom
1Moineau. fam. piaf. « il vient d'arriver un tas de pierrots dans le jardin. Des oiseaux, pas des masques » ( Hugo).
2(1845; nom du personnage 1721) Homme travesti en Pierrot, personnage de la pantomime, rêveur et poète, vêtu de blanc et le visage enfariné. « un grand pierrot blafard, aux manches trop longues [...] coiffé d'un bonnet noir » (Alain-Fournier). Un pierrot lunaire.
3(1865) Arg. milit. Vx Bleu, ou soldat de seconde année.

pierrot nom masculin (diminutif de Pierre) Personnage de la comédie italienne, qui passa dans le théâtre français, puis dans la pantomime (avec une majuscule). [Il est le Pedrolino (« Petit Pierre ») de la comédie italienne du XVIe s. À ce Pierrot parlant a succédé au XIXe s. le Pierrot muet de la pantomime, créé par G. Deburau.] Personne travestie en Pierrot. Familier et vieux. Imbécile, nigaud ; individu quelconque : Un drôle de pierrot. Nom usuel du moineau. Collerette à grands plis. ● pierrot (synonymes) nom masculin (diminutif de Pierre) Familier Imbécile, nigaud ; individu quelconque
Synonymes :
- zouave (populaire)

pierrot
n. m.
d1./d Personne déguisée en Pierrot (personnage de la commedia dell'arte vêtu de blanc et au visage enfariné).
d2./d Fam. Moineau.

I.
⇒PIERROT1, subst. masc.
Fam. Moineau franc. À propos, répondit Cosette, j'ai ouvert ma fenêtre, il vient d'arriver un tas de pierrots dans le jardin. Des oiseaux, pas des masques (HUGO, Misér., t.2, 1862, p.669).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1694 (LA FONTAINE, Fables, XII, 2, éd. F. Gohin, t.2, p.213). Transpos. au moineau du prénom Pierrot, hypocor. de Pierre (du lat. Petrus). V. FEW t.8, p.332a. Bbg. CHAUTARD Vie étrange Argot 1931, p.138.
II.
⇒PIERROT2, subst. masc.
[P. allus. à Pierrot, personnage de théâtre et de pantomime naïf et rêveur, vêtu de blanc et au visage enfariné] Masque travesti en pierrot. Un des pierrots était à ses côtés. Son long vêtement blanc tranchait sur le fond obscur de la salle. À son loup de velours noir, elle reconnut celui qui tout à l'heure, de la rue, l'avait regardée avec tant de persistance (REIDER, Mlle Vallantin, 1862, p.49). Vêtue de noir, mais avec de la poudre au visage et une collerette qui lui donne l'air d'un pierrot coupable (ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p.338).
P. ext., vieilli et péj.
♦Naïf, sot; individu quelconque. Synon. bonhomme, quidam, type. Il a fait la tête ahurie et épanouie d'un pierrot regardant un bain de femmes par une fente (GONCOURT, Journal, 1860, p.799). Quel est ce pierrot? demanda-t-elle à Passavant, qui l'avait fait asseoir et s'était assis auprès d'elle (GIDE, Faux-monn., 1925, p.1169).
Empl. adj. L'air toujours un peu pierrot, elle voltige avec nous, coupe les bandes de travers, se trompe (COLETTE, Cl. école, 1900, p.263).
Arg. milit., vieilli. Bleu; soldat qui n'est pas encore un ancien. Quant aux pierrots, aux pauvres bleus fraîchement débarqués du patelin natal, qu'il se faisait un plaisir d'ahurir sous une grêle ininterrompue de corvées et de punitions, ils en venaient à s'entre-regarder, tout pâles, les dents serrées, sans une parole (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, 1re part., 2, p.21).
P. méton., HIST. DU COST.
♦Collerette à grands plis. Vous m'attacherez mon pierrot (...). J'aurais bien mis une tournure, mais à quoi bon? (A. RICARD, 1820 ds LARCH. 1858, p.649).
♦Corsage de femme dont le dos est terminé par deux très petits pans relevés. La courtisane est toute blanche, un fichu de gaze autour du cou, et habillée d'un pierrot blanc aux petites basques retroussées et sans manches, et noué lâchement par de larges rubans d'un violet pâle (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t.2, 1881, p.49).
P. anal., arg., vieilli. Verre de vin blanc. Asphyxier, étouffer un pierrot. Boire un verre de vin blanc. J'étais-t-allé à la barrière des Deux-Moulins, histoire d'asphyxier le pierrot (La Correctionnelle, 1844 ds LARCH. 1872).
Prononc. et Orth. V. pierrot1. Étymol. et Hist. 1. 1691 nom d'un personnage de la Comédie italienne, ici p. compar. (RACINE, Lettre à Boileau, 3 avr. ds OEuvres, éd. P. Mesnard, t.7, p.15: On choisit pour cela huit compagnies de grenadiers, tant du régiment du Roi que d'autres régiments, qui tous méprisent fort les soldats des gardes, qu'ils appellent des Pierrots [en it. ds le texte; d'apr. l'éd., ibid., note 3, ce surnom était dû à la couleur gris-blanc de l'uniforme des gardes]); 1721 (Trév.); 2. 1748 mode, nom donné à un corsage de femme (Arr. du parl. de Rouen, in Stat. des merciers de Rouen, éd. 1764, p.369 ds Fonds BARBIER); 1820 «collerette à grands plis» (A. RICARD ds LARCH. 1858); 3. 1844 arg. «verre de vin blanc» (La Correctionnelle ds LARCH. 1872:asphyxier le pierrot); 4. 1862 «personnage niais» (LARCHEY, Excentr. lang.). Transpos. du prénom Pierrot (cf. pierrot1), peut-être sous l'infl. de l'ital. Pedrolino, att. dep. 1584 (B. ROSSI d'apr. DEI), comme nom d'un personnage de la Commedia dell'arte (BL.-W.1-5). Fréq. abs. littér.:133. Bbg. QUEM. DDL t.1.

pierrot [pjɛʀo] n. m.
ÉTYM. 1678; en 1691, surnom des gardes-françaises, à cause de leur uniforme blanc; dimin. de Pierre, prénom (→ aussi Pierrette) désignant un personnage de l'ancienne comédie italienne et de la pantomime, caractérisé par un visage enfariné, un pantalon blanc, une large souquenille blanche.
1 Costume de Pierrot (→ ci-dessus, étym.). || Le « Gilles » de Watteau porte le costume de Pierrot.Homme travesti en Pierrot. Masque (I., 3.). || Les pierrots du carnaval. || Femme travestie en pierrot. Pierrette (2.).
1 (…) d'autres passèrent en courant, poussant des cris, poursuivis par un grand pierrot blafard, aux manches trop longues, coiffé d'un bonnet noir et riant d'une bouche édentée.
Alain-Fournier, le Grand Meaulnes, I, XIV.
2 Le plus jeune de tous, un plâtrier dont la figure et les cheveux étaient encore poudrés de blanc, dressa vers lui sa face de pierrot (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 280.
2 (1834). Vx. Homme niais.Vieilli. Individu quelconque, bonhomme.
2.1 (…) je lui donnai l'ordre d'aller chercher un repas complet chez le marchand de vin le plus voisin.
Le Pierrot me regarda avec stupéfaction.
Goron, l'Amour à Paris, t. I, p. 19.
3 (1865). Argot milit. Vx. Soldat qui vient d'être incorporé ( Bleu) ou qui, n'étant plus un « bleu », n'est pas encore un « ancien ».
3 Quant aux pierrots, aux pauvres bleus fraîchement débarqués du patelin natal, qu'il se faisait un plaisir d'ahurir sous une grêle ininterrompue de corvées et de punitions (…)
Courteline, le Train de 8 h 47, I, II.
4 (1867). Pop. et vx. Verre de vin blanc. || Étouffer, asphyxier un pierrot : boire un verre de vin blanc.
5 (1782). Vx. Corsage de femme (à la fin du XVIIIe siècle).
6 (1694, avec une majuscule; → ci-dessous, cit. 4, La Fontaine; gai comme Pierot, XVIe). Fam. Moineau franc. Piaf. || Femelle du pierrot. Pierrette (1.).
4 Quand un moineau du voisinage
S'en vint les visiter, et se fit compagnon
Du pétulant Pierrot et du sage Raton.
La Fontaine, Fables, XII, II.
5 (…) j'ai ouvert ma fenêtre, il vient d'arriver un tas de pierrots dans le jardin. Des oiseaux, pas des masques.
Hugo, les Misérables, V, VII, I.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierrot — is a stock character of mime and Commedia dell Arte , a French variant of the Italian Pedrolino. His character is that of the sad clown, pining for love of Columbine, who inevitably breaks his heart and leaves him for Harlequin. He is usually… …   Wikipedia

  • Pierrot — Saltar a navegación, búsqueda Pierrot and Harlequin , de Paul Cézanne. Pierrot Es un personaje de la comedia del arte (Commedia dell Arte), nacida en Italia a finales del siglo XVI. El nombre de Pierrot es un galicismo que der …   Wikipedia Español

  • Pierrot — (izg. pjerȏ) m DEFINICIJA 1. kazal. lice iz francuske pantomime 2. (pierrot) vrsta određene krabuljne odjeće (bijelo ili crno odijelo s crnom ili bijelom dugmadi) SINTAGMA Pierrot ovratnik (izg. pjerȏ Pierrot) ovratnik ženskih bluza ili haljina… …   Hrvatski jezični portal

  • pierrot — [PIE RÓ] s. m. personaj de pantomimă, îmbrăcat în alb şi cu o scufie pe cap. (< fr. pierrot) Trimis de raduborza, 21.05.2008. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • pierrot — ‘Persona o figura con el atuendo de Pierrot, personaje de la comedia del arte’. Su plural es pierrots (→ plural, 1h) …   Diccionario panhispánico de dudas

  • pierrot — (n.) typical character in French pantomime, in English, a buffoon, from Fr. Pierrot, dim. of Pierre (see PETER (Cf. Peter)), considered a typical name of a French peasant …   Etymology dictionary

  • pierrot — m. Persona cuyo vestido en un espectáculo o fiesta remeda el de Pierrot, personaje de la comedia del arte, que llevaba amplio traje blanco con grandes botones y gorguera …   Diccionario de la lengua española

  • Pierrot — (Освенцим,Польша) Категория отеля: Адрес: ul. Jagiełły 2, 32 600 Освенцим, Польша …   Каталог отелей

  • Pierrot — (spr. Piähroh, d. i. Peterchen), die stehende Maske der auf die französische Bühne verpflanzten italienischen Pantomime eines bäurischen dummpfifsigen Bedienten, welcher von Allen Prügel bekommt. P. ist gleichsam aus dem Harlekin u. Polichinell… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pierrot — (franz., spr. pjärro, »Peterchen«), komische Maske der französischen Bühne, aus dem Pedrolino, Piero, einem der Zanni (s. d.) der italienischen Commedia dell arte, hervorgegangen, ein dummpfiffiger und tölpelhafter Bedienter, der immer Prügel… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.